En France la GPA, gestation pour autrui, est interdite. Face à cette interdiction, les couples en désir d’enfant vont à l’étranger pour conclure une convention de gestation pour autrui dans les pays qui l’autorisent. Lorsqu’ils reviennent en France avec leur enfant, ces couples qui demandent la transcription de l’acte de naissance étranger de l’enfant sur les registres d’état civil français rencontrent de nombreux obstacles.

 Après avoir opposé un refus à toute transcription jusqu’en 2015, la position de la France a évolué vers un assouplissement en autorisant le parent biologique à faire transcrire sa parenté sur l’acte d’état civil français de l’enfant. Quant au parent d’intention, époux ou épouse du père, le seul moyen de faire établir sa filiation est la voie de l’adoption. La réponse juridique est la même que le couple soit de même sexe ou de sexe différent. (1)

La Cour européenne des Droits de l’Homme dans un avis du 10 avril 2019 a jugé que la position de la France est conforme à l’intérêt de l’enfant dès lors que la filiation à l’égard de l’autre parent peut être établie notamment par l’adoption. (2)

La position de la France ne satisfait cependant pas le parent d’intention et ce d’autant moins lorsqu’il est aussi le parent biologique ce qui est le cas de la mère qui a donné ses gamètes mais qui n’a pas accouché.

Cette position n’est pas non plus satisfaisante car les conditions de l’adoption notamment plénière ne sont pas toujours réunies.

Depuis octobre 2019, la position de la Cour de Cassation s’est de nouveau assouplie en autorisant dans plusieurs arrêts la transcription totale des actes de naissance étrangers des enfants nés par GPA ou PMA qui désignent le parent biologique et le parent d’intention. (3)

La Cour de Cassation a cependant rappelé qu’une action aux fins de transcription de l’acte de naissance étranger d’un enfant n’est pas une action en reconnaissance ou en établissement de la filiation.

Le droit de la filiation quitte progressivement une dimension purement biologique et prend en compte la diversité des formes familiales et l’évolution scientifique.

 (1) Cass ass.plén. 3 juill.2015 n°15-50002, n°14-21323;  Cass. Civ 1. 5 juillet 2017 n°15-28597, n°16-16901 , n°16-50025, n°16-16455, n°16-16495;  Cass.Civ 1.4 nov.2020 n°19-15739, n°19-5004

(2) avis CEDH Grande Chambre 10 avril 2019, demande n°P16-2018-001

(3) Cass ass.plén. 4 oct.2019 n°10-19053;  Cass Civ 1. 18 déc. 2019 n°18-11815 ; 18-12327 ;18-14751

 

 

 

Autres publications

Il n’y a pas d’âge pour avoir un avocat

l'enfant a le droit d'être assisté par un avocat et a le droit de le choisir, même sans l'accord de ses parents les avocats protègent et défendent les droits et intérêts des enfants, de tous les enfants qu'ils soient victimes, auteurs ou témoins ⚠️l’avocat est celui...

La nouvelle audience de règlement amiable

L'audience de règlement amiable dite ARA entrée en vigueur depuis 1ier novembre 2023 quand à lieu cette audience❓👉 en cours de procès : un juge doit être déjà saisi👉 dans les litiges qui concernent des droits dont les parties ont la libre disposition 👉à la demande des...

Succession : distinguer cadeau et don manuel

les faits : de le leur vivant, les parents de Paul ont régulièrement donné de l’argent, fait des cadeaux  à son frère/sa sœur. ⚰️ ouverture de la succession, demande de Paul : il s’agit de donations déguisées qui doivent être rapportées au moment de la succession....

Droit et Handicap

Droit et Handicap : première édition à Bordeaux le 17 octobre 2023 Les Avocats, l'Ecole Nationale de la Magistrature et la Mairie de Bordeaux se sont associés pour organiser la première édition sur les droits des personnes qui souffrent d'un handicap : comprendre les...

Conjuguer secret médical et dénonciation de violences

Médecins et professionnels de santé arrêtez d’avoir peur de dénoncer les violences intrafamiliales. Comment concilier secret médical et obligation de signaler ? 👩‍⚕️👨🏻‍⚕️quel médecin n'a pas rencontré dans sa pratique professionnelle des enfants et des adultes...

Protéger le patrimoine de l’enfant mineur

Le patrimoine du mineur est obligatoirement géré par ses représentants légaux donc ses parents dans la plus part des cas sauf à désigner un administrateur en cas de conflits d'intérêts entre le mineur et ses parents. De leur vivant, les parents peuvent désigner un...

avocat-specialiste

2, rue Jean Bonnardel - Immeuble le Topaze Bât B, 33140 VILLENAVE D'ORNON

121, cours d'Alsace et Lorraine, 33000 BORDEAUX

05 56 75 40 74

PRENDRE RDV

EN LIGNE

PREMIEr CONTACT

15 MINUTES GRATUITES