Procès : peut-on communiquer des enregistrements, des courriers, des mails sans le consentement de leur auteur ?

11 Fév, 2022

Cas n°1

Les faits

Pendant la procédure de divorce, un époux communique des mails que son épouse avait échangés avant leur séparation sur un site des rencontres.

L’épouse demande le rejet de ces pièces estimant qu’il s’agit d’une atteinte à sa vie privée et au secret des correspondances.

Ce que dit le juge

Si l’épouse n’a pas installé de mot de passe sur son ordinateur ou smartphone personnel ou si ce mot de passe est connu de son époux : il n’y a pas fraude.

Si l’ordinateur est familial est utilisé par les époux, même s’il y a un mot de passe, le juge a tendance à considérer qu’il n’y a pas fraude car cela concerne la vie privée du couple et pas uniquement l’intimité de l’un des partenaires.

Cas n°2

Les faits

Une épouse communique des lettres reçues par son époux au domicile familial adressées au seul nom de l’époux.

Ce que dit le juge

Si ces lettres permettent d’établir une faute de l’époux alors elles sont recevables sur le fondement du droit à la preuve.

Cas n°3

Les faits

Lors d’une conversation téléphonique, l’une des parties est enregistrée sans le savoir. Cet enregistrement est ensuite produit dans la procédure.

Cas également d’une partie filmée sans son consentement et vidéo ensuite produite au cours du procès.

Ce que dit le juge

Si ces enregistrements sont indispensables pour prouver les faits (cas des violences intrafamiliales) et ne portent pas une atteinte disproportionnée à la vie privée, alors ils sont recevables sur le fondement du droit à la preuve.

 

Ce qu’il faut retenir

Il est interdit de produire en justice un élément de preuve obtenu par violence ou par fraude.

Le juge opère un contrôle de proportionnalité entre le droit à la vie privée et le droit à la preuve

L’idée directrice : l’atteinte à la vie privée ne doit pas être disproportionnée.

(1) Cour de cassation 1ière civile, 5 avril 2012, n°11-14177

https://www.legifrance.gouv.fr/juri/id/JURITEXT000025662234?page=1&pageSize=10&query=11-14177&searchField=ALL&searchType=ALL&sortValue=DATE_DESC&tab_selection=juri&typePagination=DEFAULT

 (2) CEDH 7 sept.2021 n°27516/14

https://hudoc.echr.coe.int/fre#{« itemid »:[« 001-211781 »]}

 

Autres publications

Pension alimentaire pour les enfants et revenus du nouveau conjoint

La jurisprudence de la Cour de Cassation est constante : la dette d'aliments est une dette personnelle de sorte que les revenus du nouveau conjoint n'ont pas à être pris en considération pour fixer la pension alimentaire concernant un enfant né d'une précédente union....

Validité du bail verbal

Un contrat de location d'habitation n'a pas à être obligatoirement écrit : un bail peut être verbal. Certes, je ne peux que vous conseiller de privilégier l'écrit et donc de signer un contrat de bail pour éviter tout conflit ultérieur. En effet, sans écrit, la...

Le droit de partage : un impôt supplémentaire

Depuis le 1ier janvier 2022, le  droit de partage a diminué à 1,10% pour le partage des intérêts patrimoniaux consécutifs à une séparation de corps, à un divorce ou à une rupture d'un pacte civil de solidarité. (1) Je vous invite à lire mon article prédédent vous...

Divorce, rupture de PACS et solidarité fiscale : une bonne nouvelle ?

Le principe de solidarité fiscale : en cas de divorce ou rupture de PACS, les ex-conjoints/partenaires restent solidaires des dettes fiscales apparues pendant le mariage ou pendant l"union pacsée. Concrètement, si l'un ne paye pas, l'autre peut être poursuivi par...

Séparation, logement et soulte

Lors d'une séparation, d'un divorce, lorsque les ex-partenaires/ex-époux sont co-propriétaires d'un bien immobilier, qui est le plus souvent l'ancien logement, trois options possibles : garder le bien en indivision et signer une convention d’indivision ; vendre le...

Dossiers familiaux transfrontières

Ravie d'avoir assisté au séminaire présentant les problématiques juridiques auxquelles sont confrontées les familles internationales. La mobilité croissante des personnes les conduit parfois à gérer des questions complexes nécessitant une connaissance approfondie en...

La médiation : une opportunité de changement

Pour régler un litige vous pouvez saisir la justice. Dans certains dossiers, des négociations et un règlement amiable sont préférables car cela présente de nombreux avantages : maîtrise de la solution et absence d’aléa : les parties choisissent elles-mêmes la solution...

C’est quoi l’indemnité d’occupation ?

Prenons le cas d'un couple, marié ou non, qui est propriétaire en commun d'une maison/d'un appartement : suite à la séparation,  l'un continue d’occuper seul le bien immobilier; il est en principe redevable d’une indemnité d’occupation. Ce peut être aussi le cas dans...

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

En ma qualité d'avocate spécialiste en droit de la famille, le conseil départemental de la Gironde m'a invitée à participer à la table la ronde  " justice et droits des femmes." Des échanges toujours instructifs avec les associations, les médecins, les policiers et...

avocat-specialiste

2, rue Jean Bonnardel - Immeuble le Topaze Bât B, 33140 VILLENAVE D'ORNON

37, rue de Saint Genès, 33000 BORDEAUX

05 56 75 40 74

PRENDRE RDV

EN LIGNE

PREMIEr CONTACT

15 MINUTES GRATUITES