Hospitalisation et soins psychiatriques sans consentement

10 Juin, 2022

Depuis 2011, j’interviens aux côtés des personnes vulnérables et de leur famille pour faire valoir leurs droits en cas d’hospitalisation et soins psychiatriques sous contrainte donc sans consentement.

J’ai assisté à ce colloque organisé en partenariat avec l’école nationale de la magistrature, toujours avec la même volonté d’améliorer mes compétences et d’être à jour des dernières lois et jurisprudences.

En cas d’hospitalisation sans consentement, le Directeur de l’établissement hospitalier doit obligatoirement saisir le juge des libertés et de la détention dans un délai de 12 jours. Une audience est fixée au cours de laquelle la personne hopsitalisée est entendue par le juge qui vérifie la régularité de l’hospitalisation. La personne hospitalisée est obligatoirement assistée par un avocat.

Il est certain que l’avocat n’est pas médecin et que son rôle n’est pas d’apprécier la réalité ou non des troubles mentaux. En revanche, l’avocat est compétent pour vérifier la légalité de l’hospitalisation et si cette hopsitalisation est rééllement motivée par un trouble à l’ordre public, si la sûreté des personnes est compromise, si le péril est imminent au sens juridique. L’avocat vérifie également que ses droits ont bien été notifiés au patient.

A Bordeaux, il y a 5 audiences par semaine avec en moyenne 5 dossiers par audience. Pour s’assurer que chaque personne hospitalisée est assistée par un avocat, j’ai participé en 2013 à la création et à la mise en place d’une permanence d’avocats qui sont désignés chaque jour par le Bâtonnier pour être présents aux audiences soit en moyenne 12 avocats mobilisés par semaine toute l’année. Ces avocats sont volontaires et spécialement formés.

Depuis 2022, le juge contrôle systématiquement les renouvellements des mesures d’isolement et de contention qui dépassent une certaine durée. La personne hospitalisée est là-encore obligatoirement assistée par un avocat qui sera désigné par le Bâtonnier, avec toujours la possibilité pour la personne hospitalisée de choisir son avocat.

L’avocat a toute légitimité en matière de soins psychiatriques.

(1) loi n°2013-869 du 27 septembre 2013 modifiant la loi n°2011-803 du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge, https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000027996629/2022-05-31/

(2) loi n°2022-46 du 22 janvier 2022 renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le code de la santé publique https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000045062855?init=true&page=1&query=2022-46&searchField=ALL&tab_selection=all

(3) article L. 3222-5-1 du code de la santé publique

 

colloque numérique violences conjugales

Autres publications

Encadrement des loyers à Bordeaux

Depuis le 15 juillet 2022, les loyers des logements mis en location sur Bordeaux doivent respecter des valeurs de référence fixées chaque année par arrêté préfectoral. (1) (2) Cette nouvelle obligation s'applique aux baux signés à compter du 15 juillet 2022 : 1ère...

COVID : fin de l’état d’urgence sanitaire

La loi du 30 juillet 2022 a mis fin aux régimes d'exception de lutte contre l'épidémie mais prévoit la possibilité d'imposer aux personnes de plus de 12 ans la présentation d'un test COVID négatif lorsqu'elles voyagent depuis l'étranger vers la France ou vers la...

Seniors et droit à l’autonomie

Le Barreau de Bordeaux a organisé le 16 juin 2022 un colloque sur le droit à l'autonomie des seniors. En ma qualité d'avocat spécialiste et membre de l'Institut de défense et de protection des seniors, j'ai présenté les outils juridiques permettant d'anticiper et vous...

L’état de la justice en France

Retrouvez mon article famille je vous tais dans le troisième numéro de la revue des libertés fondamentales du Barreau de Bordeaux consacré à l'état de la justice en France en 2022. Un constat sans appel, la justice va mal : - les prisons sont surpeuplées, - les délais...

La justice restaurative

La justice retaurative intervient en complément de la justice pénale et permet à des auteurs et des victimes d'infractions d'échanger sur les répercussions de l'acte. Auteurs et victimes se retrouvent dans un lieu sécurisé en présence d'un tiers neutre et formé. Il ne...

Famille recomposée et délégation de l’autorité parentale

Pour les besoins de l’éducation de son enfant, un parent peut partager l’exercice de son autorité parentale avec un tiers et notamment son nouveau conjoint. Cette délégation-partage suppose l’accord de l’autre parent de l’enfant. (1) La délégation ne concerne que...

C’est quoi l’usufruit ?

Au cours de mes consultations, je m'aperçois que de nombreux clients se perdent entre les termes d'usufruit, de nue-propriété et d'indivision. Je propose ce petit mémo pour faire rapidement un point. La propriété peut être divisée de la manière suivante : L'usufruit...

Les violences intrafamiliales : quel traitement socio-judiciaire ?

L'ENM, Ecole Nationale de la Magistrature, m'a invitée à participer à la formation continue des juges sur le thème des violences intrafamiliales. Madame TROMELEUE, psychologue clinicienne qui travaille en collaboration avec les juges d'application des peines suite à...

Changement de nom

Un enfant reconnu par ses père et mère peut porter les noms suivants : le nom du père ou le nom de la mère ou les 2 noms accolés, séparés par un simple espace, dans l'ordre choisi par les parents, et dans la limite d'un nom de famille pour chacun d'eux. Huit enfants...

avocat-specialiste

2, rue Jean Bonnardel - Immeuble le Topaze Bât B, 33140 VILLENAVE D'ORNON

37, rue de Saint Genès, 33000 BORDEAUX

05 56 75 40 74

PRENDRE RDV

EN LIGNE

PREMIEr CONTACT

15 MINUTES GRATUITES