Mineurs et identités

2 Nov, 2021

Participation à la journée d’étude du 15 octobre 2021 organisée par le CRIC, Centre de Recherche, d’Information et de Consultation sur les droits de l’enfants.

Posséder une identité est un droit humain fondamental qui permet à chaque personne de pouvoir jouir de l’ensemble de ses droits et d’être protégée.

La Convention internationale des droits de l’enfant rappelle le droit à l’identité pour un enfant : droit à un nom, un prénom, une nationalité, une date de naissance, un sexe. Etre enregistré à la naissance est le premier des droits civils qui atteste de l’existence et de l’identité d’un enfant. Sans enregistrement, sans identité, l’enfant ne peut pas être protégé car il n’a pas d’existence officielle, il n’a donc aucun droit.

Dans le cadre de cette journée d’étude, les questions suivantes ont été abordées :

– les mineurs sans identité dans le monde : avoir une indentité permet de lutter contre la traite, les enlèvements, les mariages précoces, l’exploitation sexuelle, l’enrôlement des enfants dans l’armée, le travail forcé ; près de 230 millions d’enfants de moins de 5 ans n’ont jamais été enregistrés.

les mineurs isolés non accompagnés sans identité : problème de la détermination de l’âge, de recherche de la famille.

– protection de l’identité : choix du prénom conforme à l’intérêt de l’enfant, choix du nom famille, le droit de changer de prénom et de nom.

– identité et origines : les enfants nés d’une PMA ou d’une GPA, la transcription sur les actes d’état civil, l’accès à l’identité du donneur, l’accouchement sous X.

– la cyber-identité : entre identité réelle et identité virtuelle, identité numérique.

– mineurs et trans-identité : le changement de sexe, le sexe neutre, identité de genre.

Une journée organisée par le Barreau des Bordeaux riche d’enseignements et de prospectives.

 

 

 

 

colloque numérique violences conjugales

Autres publications

Famille recomposée et délégation de l’autorité parentale

Pour les besoins de l’éducation de son enfant, un parent peut partager l’exercice de son autorité parentale avec un tiers et notamment son nouveau conjoint. Cette délégation-partage suppose l’accord de l’autre parent de l’enfant. (1) La délégation ne concerne que...

C’est quoi l’usufruit ?

Au cours de mes consultations, je m'aperçois que de nombreux clients se perdent entre les termes d'usufruit, de nue-propriété et d'indivision. Je propose ce petit mémo pour faire rapidement un point. La propriété peut être divisée de la manière suivante : L'usufruit...

Les violences intrafamiliales : quel traitement socio-judiciaire ?

L'ENM, Ecole Nationale de la Magistrature, m'a invitée à participer à la formation continue des juges sur le thème des violences intrafamiliales. Madame TROMELEUE, psychologue clinicienne qui travaille en collaboration avec les juges d'application des peines suite à...

Changement de nom

Un enfant reconnu par ses père et mère peut porter les noms suivants : le nom du père ou le nom de la mère ou les 2 noms accolés, séparés par un simple espace, dans l'ordre choisi par les parents, et dans la limite d'un nom de famille pour chacun d'eux. Huit enfants...

Défense et protection des personnes âgées

En ma qualité de spécialiste en droit de la famille, des personnes et du patrimoine, je suis membre de l'Institut de défense et de protection des seniors créé par le Barreau de Bordeaux. Je vous conseille, vous défends dans tous les domaines à destination des...

Pension alimentaire pour les enfants et revenus du nouveau conjoint

La jurisprudence de la Cour de Cassation est constante : la dette d'aliments est une dette personnelle de sorte que les revenus du nouveau conjoint n'ont pas à être pris en considération pour fixer la pension alimentaire concernant un enfant né d'une précédente union....

Validité du bail verbal

Un contrat de location d'habitation n'a pas à être obligatoirement écrit : un bail peut être verbal. Certes, je ne peux que vous conseiller de privilégier l'écrit et donc de signer un contrat de bail pour éviter tout conflit ultérieur. En effet, sans écrit, la...

avocat-specialiste

2, rue Jean Bonnardel - Immeuble le Topaze Bât B, 33140 VILLENAVE D'ORNON

37, rue de Saint Genès, 33000 BORDEAUX

05 56 75 40 74

PRENDRE RDV

EN LIGNE

PREMIEr CONTACT

15 MINUTES GRATUITES