📌 La protection du conjoint survivant est différente selon que vous êtes mariés, pacsés ou en concubinage :

concubinage pas de protection sauf en cas de concubinage notoire possibilité de reprendre le bail à son nom, le conjoint survivant n’est pas héritier.

pacs :

– bail transféré de droit au conjoint survivant

– droit du conjoint de se maintenir dans la maison pendant un an

-le conjoint survivant n’est pas héritier, donc prévoir de le nommer héritier par testament pour bénéficier des exonérations des droits de succession

mariage : le cadre le plus protecteur car le conjoint survivant est héritier.

– en présence d’enfants communs : le conjoint survivant peut choisir soit l’usufruit de toute la succession et donc continuer à vivre paisiblement dans la maison  soit un quart en pleine propriété.

– en présence d’enfants non communs : le conjoint survivant ne peut pas demander la totalité de l’usufruit sauf testament prévu en sa faveur par le défunt.

– dans tous les cas, le conjoint survivant peut rester pendant un an gratuitement dans la maison suite au décès de son conjoint et demander dans certaines conditions un droit viager au logement pour rester dans la maison jusqu’à sa mort.

– en l’absence d’enfant : le conjoint survivant prime sur les frères et soeurs et peut donc bénéficier de toute la succession sauf testament ou donation.

📌 Dans tous les cas, je vous conseille d’anticiper votre succession et encore plus si vous n’êtes pas marié.e :

– dès l’achat de la maison : achat en indivision, constitution de société

– rédiger un testament : recommandé en cas de concubinage et pacs; en cas de mariage le testament permet aussi de réduire les droits du conjoint survivant.

– donation entre époux : surtout dans les familles recomposées

Autres publications

KCL, un cabinet d’avocats humanistes

Kristell Compain-Lecroisey, un cabinet ancré dans la cité, dans la réalité du quotidien des justiciables. Mon engagement personnel me conduit à initier et soutenir des missions et actes favorisant l’accès au droit des personnes les plus fragiles. J'ai ainsi participé...

PACS : choisir entre séparation de biens et indivision

💡 PACS :  quel régime choisir ? Le pacte civil de solidarité est un contrat conclu entre deux personnes physiques majeures, de sexe différent ou de même sexe , pour organiser leur vie commune. (articles 515-1 et suivants du code civil) En principe la déclaration du...

Trouble anormal de voisinage

📕 l’article 1253 du code civil issu de la loi n°2024-346 du 15 avril 2024 consacre la responsabilité de plein droit du fait des troubles anormaux de voisinage   ⚖️ la responsabilité de droit signifie qu’il est inutile de prouver la faute du voisin. Dès lors que...

loi de finances 2024 : les principales mesures concernant les particuliers

🔹indexation et donc revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu et des seuils correspondants de 4,8 %🔹 chaque membre d’un couple soumis à imposition commune bénéficie d’un taux individualisé de prélèvement à la source 🔹prorogations des dispositifs de faveur et...

Droit à l’image de l’enfant et vie privée

En moyenne, un enfant apparaît sur 1 300 photographies publiées en ligne avant l’âge de 13 ans si on regroupe ses comptes propres, ceux de ses parents ou de ses proches. La publication sur les comptes des parents d'images, de vidéos relatives à leurs enfants, en...

L’obligation de démarches amiables avant un procès

 Tenter une démarche amiable avant d'engager un procès est une démarche quasi obligatoire imposée par loi sous peine d'irrecevabilité de la demande. 👉 la TMFPO : tentative de médiation familiale préalable obligatoire avant de saisir le juge aux affaires familiales si...

avocat-specialiste

121, cours d'Alsace et Lorraine, 33000 BORDEAUX

2, rue Jean Bonnardel - Immeuble le Topaze Bât B, 33140 VILLENAVE D'ORNON

05 56 75 40 74 / kristell.compain-lecroisey@avocat.fr

PRENDRE RDV

EN LIGNE

PREMIEr CONTACT

15 MINUTES GRATUITES