Cas n°1

Les faits

Pendant la procédure de divorce, un époux communique des mails que son épouse avait échangés avant leur séparation sur un site des rencontres.

L’épouse demande le rejet de ces pièces estimant qu’il s’agit d’une atteinte à sa vie privée et au secret des correspondances.

Ce que dit le juge

Si l’épouse n’a pas installé de mot de passe sur son ordinateur ou smartphone personnel ou si ce mot de passe est connu de son époux : il n’y a pas fraude.

Si l’ordinateur est familial est utilisé par les époux, même s’il y a un mot de passe, le juge a tendance à considérer qu’il n’y a pas fraude car cela concerne la vie privée du couple et pas uniquement l’intimité de l’un des partenaires.

Cas n°2

Les faits

Une épouse communique des lettres reçues par son époux au domicile familial adressées au seul nom de l’époux.

Ce que dit le juge

Si ces lettres permettent d’établir une faute de l’époux alors elles sont recevables sur le fondement du droit à la preuve.

Cas n°3

Les faits

Lors d’une conversation téléphonique, l’une des parties est enregistrée sans le savoir. Cet enregistrement est ensuite produit dans la procédure.

Cas également d’une partie filmée sans son consentement et vidéo ensuite produite au cours du procès.

Ce que dit le juge

Si ces enregistrements sont indispensables pour prouver les faits (cas des violences intrafamiliales) et ne portent pas une atteinte disproportionnée à la vie privée, alors ils sont recevables sur le fondement du droit à la preuve.

 

Ce qu’il faut retenir

Il est interdit de produire en justice un élément de preuve obtenu par violence ou par fraude.

Le juge opère un contrôle de proportionnalité entre le droit à la vie privée et le droit à la preuve

L’idée directrice : l’atteinte à la vie privée ne doit pas être disproportionnée.

(1) Cour de cassation 1ière civile, 5 avril 2012, n°11-14177

https://www.legifrance.gouv.fr/juri/id/JURITEXT000025662234?page=1&pageSize=10&query=11-14177&searchField=ALL&searchType=ALL&sortValue=DATE_DESC&tab_selection=juri&typePagination=DEFAULT

 (2) CEDH 7 sept.2021 n°27516/14

https://hudoc.echr.coe.int/fre#{« itemid »:[« 001-211781 »]}

 

Autres publications

Jury du concours d’éloquence Lysias

Lysias Bordeaux est une Association qui a pour objet de promouvoir l’art oratoire via notamment l’organisation de concours d’éloquence et de plaidoiries ouverts à tous les étudiants. C’est une opportunité pour les candidats de s’exprimer en public et de rencontrer des...

Quels sont les avantages d’un divorce par consentement mutuel ?

👉 négociations amiables en toute confidentialité 👉 sécurité juridique : chaque époux est assisté et conseillé par son propre avocat 👉 maîtrise du contenu : les deux époux sont acteurs et ne subissent pas la décision d'un juge 👉 maîtrise des délais : le seul délai...

Les avocats, acteurs de la médiation

Le 5 janvier 2023, lorsqu’il a présenté son plan d’action pour la justice, Monsieur le Ministre Eric DUPOND-MORETTI, garde des sceaux et ministre de la justice, a annoncé plusieurs mesures pour remédier aux lenteurs et à la complexité de la justice. Parmi ces mesures,...

Donner de son vivant à ses petits-enfants

Mes enfants ont un travail, une bonne situation et je voudrais donner à mes petits-enfants pour les aider dans leurs études ou à s'installer dans la vie. Je n'ai plus de contact aves mes enfants mais je souhaite aider mes petits-enfants. Mes petits-enfants travaillent...

Journée droits du patient : le cancer et moi

C'est la sixième édition de la journée des droits du patient que j'organise en partenariat avec le Barreau de Bordeaux, l'Ordre des Médecins et l'Agence Régionale de Santé. En 2022 nous avons associé la Ligue Contre le cancer pour présenter les droits du patient de...

Sortie du territoire d’un enfant mineur

L'enfant mineur peut sortir du territoire avec l'un de ses parents sans l'autorisation de l'autre parent même séparé, sauf exception. Si vous craignez un enlèvement, vous pouvez recourir en urgence à une procédure d'opposition de sortie du territoire (OST). La demande...

avocat-specialiste

121, cours d'Alsace et Lorraine, 33000 BORDEAUX

2, rue Jean Bonnardel - Immeuble le Topaze Bât B, 33140 VILLENAVE D'ORNON

05 56 75 40 74 / kristell.compain-lecroisey@avocat.fr

PRENDRE RDV

EN LIGNE

PREMIEr CONTACT

15 MINUTES GRATUITES